AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Come on, start that damn party!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan Edenbridge
Fonda' | Directeur | Dj
avatar

Age : 25
Date d'inscription : 04/02/2010
Messages : 16

MessageSujet: Come on, start that damn party!!!   Lun 30 Avr - 7:21

/!\Votre Personnage/!\



► Carte d'Identité
    Nom : Edenbridge
    Prénom : Jonathan
    Surnom : J.E (à prononcer a l’anglaise!)
    Âge : 26 ans
    Origine : Américaine
    Orientation(s) Sexuelle(s) : hétéro
    Orientation(s) Musicale(s) : à peu près tout type de musique existant !
    Poste : Directeur
    Spécialité : Mix, electro, scratch.


► Aspect Exterieur


    Au premier abord (et même a quelque abord que ce soit), Jonathan semble tout a fait normal. Il n’est ni plus beau que tout à chacun, ni plus musclé, ni plus grand ! Non, il fait partie de ces gens lambda sur lesquels on ne se retourne quasiment jamais dans la rue. Cependant, il a un petit quelque chose qui le rend attirant. Une prestance, une forme de charisme qui lui permet de ne pas passer inaperçu la ou un autre tel que lui serait resté invisible.
    Jonathan n’est pas franchement grand, un mètre soixante treize pour environ cinquante sept kilos. Autant donc dire qu’il n’est pas le stéréotype du mec baraqué et imposant. Les seuls détails visuels qui lui permettent de se démarquer au premier regard sont ses cheveux, coiffés en tresses africaines, et son tatouage a la gorge en forme de clé de sol. En terme de vêtements, il est du genre a préférer les trucs assez amples et avec un coté parfois un peu « trash » ou tribal.
    Son visage est somme toute, comme tout le reste, assez banal. Assez fin, des cheveux tressés lui tombant a peu près aux omoplates, une barbe de trois jour qu’il entretien quand il y pense, des yeux fin assez perçant… et c’est a peu près tout.
    J’vous l’avais dit ! Jonathan est super banal comme type.



    Autre : (Facultatif)


► Aspect Interieur


    Bon, bah, même a ce niveau la, va pas y avoir grand chose à dire! Jonathan est quelqu’un de tout a fait ordinaire, a tout point de vue, comme je le disais auparavant. Donc bon, a part vous dire que c’est quelqu’un de très souriant, qui aime la deconne, la zique, la fiesta et les filles, j’vais pas avoir des masses de trucs a vous raconter.
    Bon, histoire de pas vous avoir fait venir pour rien, j’vais quand même vous expliquer quelques trucs sur lui. Alors tout d’abord, c’est une grande gueule, du genre a vanner des que possible, un réel partisan du « tout pour la vanne ». qu’est ce que le « tout pour la vanne » vous vous dite ? eh bien c’est très simple, il s’agit du principe qui pousse un homme a faire une vanne, et ce peu importe les implications qu’elles peuvent avoir pour lui par la suite ! mais ca n’en fait pas quelqu’un de méchant ou médisant pour autant. C’est quelqu’un qui sait également être a l’écoute des problèmes, et qui tachera de vous aider a les résoudre quoi qu’il arrive. Après, si il vous prend en grippe, et ca n’arrive que si on les lui brise de manière magistrale avant, il peut être vraiment salaud, et disons que de par son poste, sa notoriété et ses relations, vous ne voulez pas vous en faire un ennemi !
    Sinon, sa passion pour la musique n’est plus vraiment a prouver. Si il a acquis ce poste de directeur a son age, ce n’est pas uniquement, comme certains pourraient le penser, du au fait qu’il est le fils du fondateur !




► Histoire


    Fils de Thomas Edenbridge, Magna du Music-Business, Jonathan était dédié à entrer un jour ou l’autre dans le vaste monde de la musique, et cela se fit assez rapidement, et de façon assez forcée aussi, il faut bien l’avouer. Agé à peine de 4 ans, Thomas tenta tant bien que mal de l’initier a divers styles et groupes, mais rien n’y faisait, Jonathan n’était pas vraiment enclin a écouter, préférant hurler et taper sur ce qui lui tombait sous la main pour faire plus de bruit que les enceintes de papa. Il apprit très vite ou se situait le bouton « stop » de la chaine hi-fi du paternel, parce que oui, c’bien beau Mozart, mais bon, a 5/6 ans, on s’en tamponne un peu la rate ! on préfère écouter des comptines a la con qui veulent strictement rien dire, mais qui sont rigolotes a écouter et a chanter. Oui, je le confirme, les premiers coups de cœurs musicaux de J.E n’étaient pas des plus culturels, mais bon, il kiffait, donc c’était largement suffisant. Après, le problème c’était pour les parents, et le personnel de la grande villa de Los Angeles, que c’était le plus relou je pense. Bah c’bien simple, imaginez, vous êtes embauché par Edenbridge, le plus grand patron de maison de disque du siècle, le mec qui a découvert près de quatre vingt pour cent des stars actuelles, et une fois chez lui, avec son installation hi fi supra performant, au top de la technologie, vous vous tapez des comptines de merdes a toute berzingue a longueur de journée. Rageant hein ? eh bah le nain a l’origine de cette cacophonie, il s’en foutait, il kiffait sa race !!

    C’est sur les coups de ses 8/9 ans qu’il a commencé a écouter de la vraie musique. Il a commencé par du rock a l’ancienne, Led zep’, jimmy hendrix, lynird skynird, Ac/dc, scorpions, maiden, et s’est vite mit a dévier sur des trucs plus jazzy, voire bluesy et même carrement rock a billy, herby ancock, nina simmons, armstrong, ray charles, johnny cash, j’en passe et des meilleurs. Autant dire que musicalement, il était ‘achement hétéroclite, et ‘achement tôt quand même. Bon après pour c qui était des instruments, c’tait pas le top. Il touchait un peu sa bille dans quelques trucs, du genre guitare et piano, mais rien de bien extravagant. Juste de quoi lui permettre de charmer les filles… Même si a 10 ans, les filles on s’en fout un peu ! par contre c’est a ses onze ans qu’il a commencé a écouter d’la techno, et la ca a été comme une espèce de révélation. Ca lui permit de se rendre compte qu’il avait pas besoin d’être une bête dans un instrument pour faire d’la pure zique ! il fit donc des pieds et des mains pour avoir ses propres platines et son matos, chose que papa lui offrit bien évidemment. Il devin rapidement assez connu dans le quartier, puis dans la ville comme étant le plus jeune et le plus prometteur des DJ.

    A dix huit ans, il était le Clubber numéro un des States. Le Dj le plus prisé du pays. A tel point qu’il s’exporta rapidement a Ibiza, ou il se mit a mixer ses propres créations. A 22 ans, il était classé 2eme meilleur dj mondial, après Armin Vanbureen, et avant David guetta. Ce n’est donc pas uniquement a cause de leur filiation que Thomas demanda a son fils d’être le directeur de sa nouvelle école de Tokyo. Du coup, Jonathan accepta. Former des p’tits jeunes, c’pouvait être fun, et pis Tokyo… ya carrément moyen d’faire la teuf !!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://music-school.forumsactifs.com
 

Come on, start that damn party!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Événement] Fan Party à Hambourg le 30.11.08
» Blazing Party !
» Party San 2011
» VIDEOS QUO PARTY 2008
» FREE PARTY LE 29 AOUT PSKT/TRIBAL CIRCUS/KRS/D-PRA-V ///40KW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Effectifs :: Présentations :: Présentations Garçons-