AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Repérée ! [PV Lulu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lee Sae Rin
Prof
avatar

Date d'inscription : 30/05/2012
Messages : 12

MessageSujet: Repérée ! [PV Lulu]   Jeu 7 Juin - 21:00

Ce matin, un besoin cruel s'est fait ressentir. Oui. Emménager dans un appartement avec juste le strict minimum, sans vaisselle, linge de maison, ni meuble. Enfin si des meubles, juste la cuisine totalement équipée du sol au plafond, ouverte sur un salon... vide. La salle de bain meublée avec gout, la baignoire cubique, et la douche multi-jets. C'était tout. Mais dormir sur le parquet à moitié sur ses bagages, c'était vraiment pas le meilleur des matelas. La nuit avait été décisive, il fallait que je remédie à ça tout de suite. Pas vraiment motivée aujourd'hui, j'attrapais les premières fringues qui me tombaient sous la main. Une jupe noire assez courte à volants rouge vif, un débardeur blanc à rubans couleur rubis, des babies à semelles compensées blanches ainsi que ma veste en simili cuir bordeaux. Pour une fois, j'étais féminine... Comme quoi le hasard avait du bon. Ma casquette militaire noire sur le crâne pour masquer mon visage aux passants trop curieux. Mon sac sous le bras, ma mission pouvait commencer...


Les vitrines d'exposition de la multitude de magasins qui bordaient les rues du centre commercial me donnaient envie de tout acheter. Modération toute fois, je n'avais pas le compte en banque de Crésus, malheureusement. Le centre commerçant était impressionnant, rien ne semblait manquer. Ce fut une véritable attraction pour la tokyoïte ignare que j'étais. Certes, j'étais née au Japon, dans la capitale, mais je n'avais pu découvrir de mes propres yeux ces merveilles. Mon côté coréen ressortait un peu trop, mon japonais se faisait dévorer par les expressions de l'outre-mer. J'étais étrangère à ce monde. Chaque étage m'estomaquait un peu plus, il y avait tout ce qu'on pouvait imaginer ici. Amusée, je dénichais tout ce dont j'avais besoin, et fit livrer les meubles, jugés trop encombrants. Les gens ne me reconnaissaient pas, comme s'ils ne me voyaient pas. Transparente, comme madame tout le monde. Un soupir sorti aussitôt. Ça me changeait bien de Séoul, où je ne pouvais pas mettre un pied en dehors de mon immeuble sans me faire harceler, de la plus gentille attention au plus mesquin des tours. Cette pensée m'arracha un petit sourire, amusée. Soudain, CETTE musique retentit ! Impossible de trouver qui l'interprétait, et encore moins le titre, ça me déprimait vraiment. Et j'étais trop polie pour demander aux personnes qui me croisaient. Il fallait que je retrouve le magasin de musique absolument, avant la fin du morceau. Je dévalais les marches de l'escalator montant au 3ème étage. La pression augmentait, il était 10h, mon souffle manquait et je n'avais pas cette foutue chanson. L'impression de tourner en rond m'agaçant, je sentais que cette anerie me faisait perdre encore plus mon temps. Il suffit que je tourne les yeux pour finalement trouver ce foutu magasin de musique. Ni une ni deux, je débarquais là-dedans, essoufflée comme jamais. Bon sang que je détestais courir pour rien.

Le vendeur ne comprenait rien à ce que je lui racontais. Déjà parce j'avais oublié de repasser en mode "japonais", je suis pas très sûre qu'il comprenne le coréen vu la tronche qu'il affichait. Et de deux, pour lui, cette chanson n'existait pas puisque je n'avais pas le titre ni l'artiste. Tsss ! Bonjour la facilité. Elle venait de passer, il ne l'avait pas entendu ? Possible, vu le casque audio qu'il arborait fièrement autour de son cou. Encore plus en rogne, je fonçais vers le rayon pop/rock japonais. Des CDs encore des CDs, mais rien qui ressemblait à ce que j'avais cru entendre dans le refrain. Déprimée d'avoir perdu mon temps, je commençais à faire demi-tour, lorsqu'une musique familière vint me chatouiller les tympans. Mes prunelles se posèrent sur un petit écran suspendu à ras du plafond. Il diffusait les plus grands succès des 5 dernières années, et là, ô surprise... "Saranghae ! Impossible". Je n'y croyais, ils osaient encore diffuser ce titre ? La chanson la plus connue de RedHope passait encore à l'écran ?! Pourtant, on s'était bien séparés et pas en délicatesse en plus... Passé quand tu nous rattrapes... Curieuse quand même, je m'aventurais dans les rayons des "anciennetés", autrement dit, des CDs un peu trop vieux pour faire plaisir à la société de consommation actuelle. Les boites s'entrechoquaient frénétiquement, dénonçant mon enthousiasme à retrouver un des CDs que j'avais produit autrefois.

Un immense sourire fendit mon visage, j'avais la pochette de Duality dans les mains. Mon admiration pour cette chose me ravis, me rendant presque nostalgique. Soudain, je sentis dans mon dos un regard pesant, insistant. Réflexe immédiat, ma tête bascula en avant, mes cheveux cachant partiellement mon visage. Je reposais discrètement le CD au milieu des autres, avant de me décaler et de pivoter à l'opposé du regard que je sentais de plus en plus pesant. Sans prévenir, quelque chose agrippa ma veste délicatement et s'immobilisa. Perturbée, mon corps fit volte face, visage étonné. Une jeune demoiselle me faisait face, de longs cheveux roux, une mine joyeuse, bien habillée. Visiblement pas bien méchante. Méfiante, je la toisais un peu de travers, une pointe de surprise dans les yeux. Qui était-elle ? Mais surtout que me voulait-elle ?

"Ye ? Euh.. Pardon, oui ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lulu Montgomery
Classe Phoebus 2e
avatar

Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds dans l'eau.
Humeur : Sucrée~*

Age : 25
Date d'inscription : 24/04/2012
Messages : 45

MessageSujet: Re: Repérée ! [PV Lulu]   Lun 11 Juin - 21:40

Ca avait beau faire un an que Lulu habitait à Tokyo, elle avait si peu visité la ville que celle-ci restait encore pour elle un vrai labyrinthe.
Revenons en arrière. Prise d’une folie soudaine, Lulu avait eu envie d’aller visiter un Centre Commercial très connu de Shibuya, ou elle n’avait pas encore eu l’occasion d’aller. Elle avait décidé de profiter d’un jour de cour où elle finissait tôt pour y aller. Prudente, et connaissant bien son manque total de sens de l’orientation, elle avait demandé à une fille de sa classe, celle qui lui avait parlé de ce centre commercial, de lui faire un plan et une liste d’indication pour éviter de se perdre. La fille en question lui avait même donné son numéro de portable, pour la guider par téléphone si besoin. Pas bête tout ça. Malheureusement, on pourrait croire que le dessin ne voulait pas que Lulu arrive à trouver son chemin dans le bordel ambiant qu’est Shibuya. En effet … :

- Oh, non …. Murmura Lulu, une note de désespoir dans sa jolie voix. Elle a du oublié de me donner une indication … je suis pas du tout au bon endroit. Et voila que j’ai plus de batterie en plus ! Mais c’est de l’acharnement ma parole !

Noyée dans la foule Tokyoïte, la jeune fille commençait à se sentir bizarre, et elle traversa de mieux qu’elle pu la foule pour aller s’abriter contre un mur le temps de souffler. C’était difficile de s’habituer au bain de foule dans ce genre. Elle avait eu le même genre de problèmes quand elle était allée à Boston. Lorsqu’elle était en concert ou en boite, elle ne se rendait même pas compte d’être noyée dans une foule de gens, mais dans le monde multicolore mais froid de Tokyo, elle se sentait presque prise de nausée lorsqu’elle était prise dans la foule de cette façon, cette foule désordonnée et qui t’entraine sans pouvoir résister comme une brindille dans un torrent. Elle souffla quelques secondes et, en voyant l’heure, elle s’avança prudemment vers une échoppe de yakitori pour demander son chemin, que le cuisinier lui indiqua avec plaisir. Finalement, elle n’était plus très loin ! En remerciement, elle lui commanda Trois petites brochettes aux boulettes de poulet, et se dirigea en rasant les murs dans la direction que lui avait indiquée le bonhomme. Elle tomba rapidement sur l’immense centre commercial, de forme ronde, et recouverts de vitre en verre carrée comme on voit souvent sur les bâtiments modernes. Il était composé d’au moins 4 ou 5 étages, et l’entrée, béante, laissait entrer et sortir un flot de personnes énorme. La jeune fille pris sont courage à deux mains, mais elle fut agréablement surprise de voir qu’a l’intérieur, les gens étaient éparpillé un peu partout et donc pas collé les uns sur les autres.
L’intérieur est organisé en rond, suivant les murs, et ce sur tout les étages, laissant au milieu un grand espace arrondit, qui permettait de voir le ciel à travers un toit en vitre quelque soit l’étage où l’on se trouve. Le premier réflexe de Lulu fut bien entendu de se diriger vers l’ascenseur, grâce auquel elle pourrait se rendre à son étage référé, celui de la musique et de tout ce qui est les nouvelles technologies, appareil photos, ect. Alors qu’elle descendait de l’ascenseur, une musique qu’elle affectionnait particulièrement fit retentir ses premières notes. Par réflexe, la jeune fille se mit à chantonner en même temps que les paroles, et heureusement, personne ne prêtait trop attention à elle. Entendre cette chanson lui rappela qu’elle ne c’était toujours pas procuré le CD de ce groupe, et elle se dirigea machinalement vers le rayon où il devrait se trouver. Le temps qu’elle fasse aille à l’autre bout du magasin, de l’autre coté du cercle, la musique avait déjà changé. Alors qu’elle farfouillait dans les rayons, une voix de jeune femme lui parvint aux oreilles, une voix empressée, avec un accent coréen, qui demandait aux vendeurs s’ils savaient quelle était la chanson qui venait de passer. Mais décidément, qu’elle bande d’incapable. Personne ne fut capable de lui dire de qui était cette chanson. Alors qu’elle repartait vers d’autre rayon, l’air un peu dépité, Lulu suivi instinctivement la jeune femme. Alors qu’elle allait lui tapoter l’épaule, celle –ci du sentir sa présence, car elle se retourna avec méfiance, cachant en partie son visage pour lui sortir un :

- Ye ? Euh... Pardon, oui ?


Imaginez donc la scène : Lulu semi pensé en avant, la main toujours tendue, et la jeune femme aux cheveux courts penché en arrière, cachant son visage, et avec un air de vouloir s’enfuir. Coupé dans son élan, Lulu eu de nouveau une réaction très bizarre. Comme si elle allait tomber en avant, elle remua le bras et se redressa en vacillant :

-Non mais, Madame, faut pas vous méfier des gens comme ça, j’allais pas vous manger ! Fit-elle après s’être redressée. C’est que je vous ai entendu … C’est Iron, de Woodkid, vous savez, la chanson…

Plissant les yeux en penchant la tête sur le coté, Lulu eu alors une sorte de déclic :

- Mais attendez… vous me rappelez quelque chose… Ah, je sais !
fit-elle en tapant du poing sans sa main et en se redressant brusquement, aaah, comment c’est le nom de ce groupe déjà, Red… Redquelque chose… J’ai du mal avec les noms, mais j’ai toujours aimé le jeu de la bassiste… C’est ben vous non ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Sae Rin
Prof
avatar

Date d'inscription : 30/05/2012
Messages : 12

MessageSujet: Re: Repérée ! [PV Lulu]   Mar 12 Juin - 18:15

Pourquoi devais-je toujours me méfier des gens, alors qu'ils me tendent la main gentiment ? Je ne sais pas, juste par habitude d'être en permanence harcelée par les fans et d'autres personnes qui n'étaient pas toujours délicates. La demoiselle était légèrement penchée comme si dans son élan, elle voulait m'attraper l'épaule. Perte d'équilibre ou simple geste pour m’interpeller ? Sa main tendue vers moi fut prise d'un genre de spasme, accompagnée du bras au complet. Comme si sa propriétaire manquait de tomber en avant, avant de se ressaisir et d'adopter une position droite légèrement vacillante. Sa bouche et son visage s'animèrent, laissant passer une série de mots dans une jolie voix cristalline. J'osais même imaginer ce que ça aurait pu donner en chantant. Une sourire ravis étira mes lèvres. En plus d'offrir à mes oreilles une douce mélodie, la jeune fille me donna le renseignement qui me manquait. Pourquoi il y avait encore des incapables qui ont un boulot qui ne leur convient pas ?

Mon visage se radoucit un peu, puis bascula brièvement d'avant en arrière. Un petit remerciement pour le service rendu. J'avais enfin le nom de ce foutu morceau ! Je n'allais plus désespérer à chaque fois que j'allais l'entendre. Elle m'avait retiré une belle épine du pied. Je m’apprêtais à la remercier en l'invitant au super bar du dernier étage prendre un "smoothie" comme dirait les occidentaux. Oui, oui, celui dont les affiches sont placardées partout en ville et qu'on ne peut pas louper au passage... Mais je fus coupée dans mon élan. Je n'avais absolument pas remarqué qu'elle me fixait bizarrement. Encore moins qu'elle était en train de lever le voile sur mon identité. Ça, je ne le sus que lorsqu'elle ouvrit le bec...

Mais attendez… vous me rappelez quelque chose… Ah, je sais ! fit-elle en tapant du poing sans sa main et en se redressant brusquement, aaah, comment c’est le nom de ce groupe déjà, Red… Redquelque chose… J’ai du mal avec les noms, mais j’ai toujours aimé le jeu de la bassiste… C’est ben vous non ?

Aie aie aie !!!! Mon Dieu !!! Non, non, il ne fallait pas que je sois repérée maintenant... Je répondis en bredouillant un truc du genre :

"Mais non !? Vous devez me confondre avec quelqu'un d'autre... C'est assez difficile pour un occidental de nous différencier... Enfin je crois ? Et puis je ne vois vraiment pas de quoi vous parlez."

Bon, ok. J'avais bien noté qu'elle aimait bien RedHope et au passage Sony Moon, autrement dit moi. Mais ce n'était pas suffisant pour que je révèle qui j'étais. Du moins, pas maintenant. Alors que je niais en bloc, la mini télé repassait en boucle "Saranghae ! Impossible". Pourvu qu'elle ne se retourne pas. Pitié ! En plus, le volume sonore de la demoiselle n'était pas vraiment maîtrisé, et ça risquait d'attirer l'attention des autres clients. Petit coup d'oeil circulaire, casquette enfoncée sur le crâne de manière à ce que mes cheveux me mangent allègrement le visage. Aie, aie, aie. Ça s'annonçait mal, très mal même... Plus les secondes s'écoulaient et plus les paires d'yeux nous fixant devenaient nombreuses. Sans parler des murmures qui se faisaient de plus en plus pressants...

Deux options s'offraient à moi, soit je piquais le sprint de ma vie hors de ce bâtiment, soit j'esquivais sagement les questions et les remarques. Le plan B me paraissait pas trop mal, mais je devais me rapprocher de la sortie, au cas où... Le plan A serait là en urgence. Je me mis à secouer doucement la tête. Ce n'était pas moi, vous comprenez ça ? Pas moi. C'est là que j'aperçus LE détail. La pochette de Duality ressortait assez de manière à laisser voir le nom du groupe et nos portraits, juste à côté de moi. Je n'avais pas eu le temps de m'en éloigner assez vite avant d'être stoppée. Il fallait que je fasse diversion et vite. Mais quoi ? Et surtout comment ?

Je fis un petit pas en avant, et glissais très discrètement à la rouquine :

"Tu pourrais parler un peu moins fort ? Les gens nous regardent bizarrement. Et j'ai pas tellement envie de devoir m'expliquer... Ni de courir pour la seconde fois de la journée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lulu Montgomery
Classe Phoebus 2e
avatar

Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds dans l'eau.
Humeur : Sucrée~*

Age : 25
Date d'inscription : 24/04/2012
Messages : 45

MessageSujet: Re: Repérée ! [PV Lulu]   Ven 15 Juin - 14:27

Oui, Lulu en était même sure. Plus jeune, elle avait été complètement fan de ce groupe, Redhope, elle était même allée à leur unique concert au Japon ! Elle s’en souvenait très bien, c’était la première fois qu’elle était venue à Tokyo ! Elle ne serait jamais trompée, Lulu a une très bonne mémoire visuelle. Le visage de la jeune femme en face d’elle afficha alors une expression de surprise consternée. Elle semblait prise d’une panique soudaine, et balbutiât de façon saccadé que Lulu devait se tromper, et la confondre avec quelqu’un :

- Mais non !? Vous devez me confondre avec quelqu'un d'autre... C'est assez difficile pour un occidental de nous différencier... Enfin je crois ? Et puis je ne vois vraiment pas de quoi vous parlez.

Lulu n’eu même pas un moment de doute, mais elle voyait bien que la jeune femme essayait de tout faire pour lui faire penser qu’elle se trompait. Elle ne comprit pas non plus tout de suite pourquoi elle la prenait pour une occidentale, avant de se rappeler en s’auto-traitant d’idiote que vu que sont père était anglais, elle pouvait en effet passer pour une fille qui ne vient pas du Japon. Elle eu un petit rire et répondit à la jeune femme en souriant :

- Mais, j’ai l’air un peu occidentale mais je suis Japonaise tu sais ? J’ai aucun mal à distinguer les asiatiques.

La jeune femme, qui semblait de plus en plus mal à l’aise, et jetait des coups d’œil autour d’elle comme si elle cherchait un moyen de s’enfuir. Elle se pencha vers Lulu de façon discrète et lui murmura sur un ton légèrement paniqué :

- Tu pourrais parler un peu moins fort ? Les gens nous regardent bizarrement. Et j'ai pas tellement envie de devoir m'expliquer... Ni de courir pour la seconde fois de la journée...

Lulu prit un air confus. Elle ne se rendait jamais compte qu’elle parlait souvent assez fort. Jetant un regard autour d’elle, elle comprit se que voulait dire la jeune femme. Entre les regards courroucé que lui envoyais les gens qu’elle agissait à parler aussi fort, il y avait aussi beaucoup de regard curieux de savoir de quoi les deux jeunes femmes parlaient, mais elle pouvait aussi distinguer dans la foule des gens quelques personnes qui avaient l’air de vaguement reconnaitre la jeune femme. Plus que sure qu’elle avait bien affaire à Sony Moon, la bassiste de Redhope, Lulu analysa rapidement la situation, cherchant le meilleur plan pour ce sortir de cette situation et surtout réparer sa bourde. Un clip qui lui était familier était en train de passer à la télé, et malheureusement pour la Sony Moon, elle pouvait aussi voir, comme beaucoup d’autres personnes dans la salle, la jaquette de leur dernier album qui dépassait de l’étagère. Lulu saisi le CD entre ses doigt et cacha la partie de la jaquette où on voyait les visages des stars en la serrant contre elle. Puis, faisant semblant de connaitre Sony Moon depuis sa plus tendre enfance, elle la saisie par le bras en geignant :

- Bon aller, Oniiiichaaaaan ! Il faut que je trouve l’autre CD maintenant, tu sais, celui de Woodkid !

Elle l’entraina alors avec elle vers un autre rayon, pas beaucoup plus loin, mais où moins de gens l’avait entendu. Maintenant, Lulu espérait suuurtout que la jeune femme allait comprendre qu’il fallait jouer le jeu. Enfin, elle avait l’air intelligente quand même !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Repérée ! [PV Lulu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Repérée ! [PV Lulu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lulu - Opéra de Lyon (avril-mai 2009)
» Cherche Figurine LULU de Final Fantasy X
» Cherche Figurine LULU de Final Fantasy X
» TY.LULU ( ex Ty Zef )
» Berg - Lulu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tokyo :: Centre Commercial :: 2ème étage - musique-